L’abeille caucasienne ou abeille grise (Apis mellifera caucasica)

Parmi les cinq races d’apis mellifera que l’on retrouve un peu partout sur la planète, Il en existe une particulièrement appréciée par les producteurs de miel : l’abeille caucasienne ou l’abeille grise.

Ses propriétés

abeille-caucasienne

L’abeille caucasienne est une abeille originaire des montagnes caucasiennes, plus connue sous le nom d’abeille grise et portant le nom scientifique d’apis mellifera caucasica. Elle se reconnaît facilement à sa couleur grise typique des régions montagneuses.

Elle a entre autres caractéristiques une pilosité abondante, une langue démesurément longue qui atteint facilement 7.2 mm, lui autorisant le butinage des fleurs aux corolles profondes comme celles de l’acacia. Son index cubital est sensiblement analogue à celui de l’abeille noire.

Les qualités de l’abeille grise

L’abeille caucasienne qui doit sa réputation à sa douceur proverbiale, a connu une popularité sans précédent entre les années 1970-1980. Les raisons à cela sont très simples : en termes de durée de vie, celle de l’abeille grise est largement supérieure à celle des autres races.

Par ailleurs, elle est très travailleuse et produit bon an mal an beaucoup de cire et de miel. Grâce à la longueur de sa langue, elle a la faculté de produire du miel de qualité supérieure en allant chercher le nectar loin au fond des corolles des fleurs profondes de l’acacia.

D’autre part, la reine de l’abeille grise est renommée pour être très fertile. Ses origines montagnardes lui permettent également de bien résister au froid et de sortir dans des conditions météorologiques hasardeuses. De plus, au contraire des autres abeilles, elle montre une immunité insolente contre les maladies infectieuses et, ce qui ne gâte rien, elle est aussi économe qu’une fourmi.

Soucieuse d’épargner la nourriture, la reine en arrive à réduire ses pontes. Comment alors s’étonner si la récolte du miel et du nectar est toujours importante.Méticuleuse, l’abeille caucasienne tient par-dessus tout à garder sa ruche propre en utilisant à bon escient ses grandes réserves de propolis. C’est un fait. La ruche de l’abeille géorgienne est certainement la plus propre dans le monde des abeilles. Ce qui n’est pas pour déplaire à l’apiculteur lorsque vient l’heure de l’entretien de la ruche.