Les ruches

L’apiculture, cette activité fort passionnante n’est plus désormais réservée aux apiculteurs professionnels. En effet, il est aujourd’hui possible de posséder sa propre ruche d’abeilles et ce, même en pleine ville ! Toutefois, il est important d’avoir quelques connaissances au moins de base sur les ruches pour abeilles et leur fonctionnement afin de vivre la plus belle des expériences d’élevage.

Les différents types de ruches

La ruche pour abeilles représente un habitat que l’homme crée pour les abeilles, dans le but de reconstituer leur environnement de vie naturel. Les apiculteurs utilisent plusieurs types de ruches, lesquels diffèrent en fonction de la technique d’élevage et de la région d’implantation de l’éleveur d’abeille :

– Les ruches modernes, également appelées ruches verticales à cadre symbolisent la ruche d’abeilles la plus courante dans l’apiculture d’aujourd’hui. Dans cette catégorie de ruches modernes, l’on pourra retrouver la ruche Dadant un standard de modernité. Ensuite la ruche Warré, plus connue sous l’appellation de ruche populaire, un dispositif qui aide à faciliter le travail de l’apiculteur. Il existe également la ruche Langstroth, une autre ruche standard dont le modèle le plus connu reste celui avec 10 cadres.

ruche-naturelle

– Les ruches naturelles, ou ruches horizontales qui n’utilisent ni de cadre préfabriqué, ni de cire. Les insectes produisent et construisent tout ce dont ils ont besoin dans ce type de ruche pour abeilles.

– Les ruches traditionnelles qui sont plutôt utilisées pour leur critère naturel, durable, économique ou encore pour leur facilité de manipulation. Pour ce type de ruche d’abeilles, l’on pourra retrouver la ruche en paille, la ruche tronc, la ruche kényane ou encre la ruche alsacienne.

L’entretien de la ruche d’abeilles

A condition qu’elles soient à l’abri des intempéries et des prédateurs, les abeilles s’accommodent bien de tous les types de ruches. Ainsi en toute saison, il sera nécessaire d’effectuer un entretien de la ruche d’abeilles afin d’assurer la survie des colonies mais aussi pour leur bien être qui garantit la qualité des produits de la ruche.

Le calendrier apicole

S’occuper d’une ruche implique le respect d’un calendrier apicole qui accompagne l’apiculteur pendant les grandes périodes de l’élevage (démarrage des colonies, miellée de printemps, miellée d’été, préparation de l’hivernage et hivernage).

L’achat de la ruche et de ses occupantes

abeille-rucheL’achat d’une ruche pour abeilles peut se faire soit en occasion, soit neuf, soit en kit. Il conviendra de s’adresser à des professionnels pour profiter des conseils d’experts et aussi pour avoir un matériel de qualité. Les abeilles avec leur immense capacité d’adaptation ne sont pas difficiles quant au modèle de la ruche. Toutefois, il conviendra de prendre certaines précautions : choisir une ruche adaptée à sa région et au climat, s’informer sur la règlementation,…

Quant à l’achat des abeilles, il dépendra de certains critères comme l’emplacement de la ruche, si l’apiculteur est débutant ou non,… Quelques options d’achat existent ensuite comme l’achat d’un essaim avec sa ruche, l’achat de paquets ou de noyaux d’abeilles, l’achat de ruches peuplés,…

L’installation de la ruche d’abeilles

L’installation de la ruche pour abeilles constitue un autre point important pour la réussite de l’élevage des abeilles et surtout pour le bien être des colonies. Une ruche bien placée garantit la qualité des produits de la ruche, un environnement calme et sec, lumineux, près d’un point d’eau et de végétations mellifères étant principalement à privilégier.