Créer un piège à frelons

Le frelon asiatique est un véritable fléau pour l’élevage d’abeilles. En effet, il a fait de l’abeille sa proie privilégiée que son impact représente un coût considérable pour l’apiculture et pour la pollinisation en général. Si la destruction des colonies de frelon se révèle être la méthode de lutte la plus efficace, elle se confronte néanmoins à la complexité de détection précoce de leur emplacement. Reste alors la solution du piège à frelons dont ci-après les points importants à retenir.

Comment fabriquer un piège à frelons asiatiques ?

Le piégeage est une des solutions les plus utilisées contre les frelons asiatiques. Le piège à frelons maison étant très abordable, il faut toutefois savoir le construire pour qu’il soit sûr pour les abeilles. Si vous ne savez pas comment fabriquer un piège à frelons asiatiques, voici les étapes à suivre :

Temps nécessaire : 15 minutes.

Comment fabriquer un piège à frelons asiatiques ?

  1. Préparer et et peindre le piège

    Prenez une boite de type ruchette que vous allez peindre en rouge. Celle couleur est particulièrement attirante pour les frelons asiatiques, surtout si la peinture est à l’ocre

  2. Installer l’appât avec des grilles à reine

    Disposez des grilles à reine sur deux côtés opposés du contenant

  3. Mettre en place l’entrée à sens unique

    Placez ensuite un cône grillagé sur l’une des grilles pour laisser les frelons entrer. Généralement, le côté intérieur du cône est très resserré pour empêcher les frelons de ressortir

  4. rendre l’appât visible mais non accessible

    Fermez la boite avec une plaque transparente pour que l’appât soit bien visible

  5. que faire quand le piège est plein ?

    Une fois la boite pleine, il suffit de la placer dans le congélateur pour congeler les frelons asiatiques ou de l’immerger dans l’eau afin de les noyer.

A quel moment installer le piège à frelons ?

Le piège à frelons asiatiques s’installe généralement en début de printemps, mais il peut se mettre en place dès le mois de février jusqu’au mois de décembre. Il est inutile de le présenter pendant les périodes de gel. En effet, les insectes sortent rarement en ces temps.

Les reines frelons commencent à circuler au mois de septembre et octobre, c’est-à-dire en plein automne et au début du mois de février où elles cherchent de la nourriture pour démarrer leur nid. Vous pouvez donc les piéger à ces moments particuliers. A part les proximités de ruches, les abords des points d’eau exempts de vents dominants sont les lieux idéaux pour disposer les pièges.

Un piège inoffensif pour les abeilles

Il est important de fabriquer un piège sélectif, c’est-à-dire un piège qui est efficace pour les frelons asiatiques mais inoffensif pour les abeilles et les autres insectes pollinisateurs. Généralement, la sélectivité repose sur la taille de l’insecte : les gros n’arrivent pas à entrer dans le piège tandis que les petits peuvent en sortir.

Outre la taille des grilles de capture, il est possible de miser sur la couleur du piège et sur l’appât pour n’attirer que le frelon asiatique. En effet, la peinture à l’ocre rouge est la couleur préférée de ce prédateur et d’un autre côté, si vous utilisez des drèches comme appât, vous attirerez moins les autres insectes pollinisateurs. Le drèche est un mélange de miel et de cire qu’on récupère dans les ruches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *