Fabriquer une ruche

Fabriquer une ruche peut être effectué par l’apiculteur lui-même s’il connait toutes les techniques y afférentes. Avant d’installer une ruche, vous devez d’abord avoir en tête les normes communes qui régissent tous les professionnels. Suivez ces conseils pour pouvoir bénéficier d’une ruche stable et accueillante.

Pourquoi fabriquer une ruche ?

Il est important de fabriquer une ruche pour les abeilles afin de les aider à produire du bon miel. Ces insectes sont actuellement soumis à une situation critique, car elles sont en voie de disparition. Donc en installant une ruche vous contribuez à la sauvegarde de ces espèces qui ont un grand rôle dans l’écosystème.

Les abeilles sont indispensables, car elles sont à l’origine de la reproduction des variétés végétales grâce à la pollinisation. Le travail réalisé par ces insectes affecte la planète, et même s’il y a la technologie, aucune espèce n’a encore pu prendre la place des abeilles. De ce fait, elles ont un rôle crucial dans la conservation de la biodiversité. La majorité des variétés végétales ont besoin d’être pollinisées par les insectes pour se développer, et cela dépend des abeilles.

Aussi, l’agriculture ne peut pas s’étendre sans les abeilles. La pollinisation de ces dernières est nécessaire pour bien assurer l’agriculture comme les cultures fruitières, légumières, oléagineuses et protéagineuses. Les fruits à coques, les épices, le café et le cacao tirent également de nombreux avantages procurés par l’activité pollinisatrice des insectes.

La disparition des abeilles et de tous les autres insectes pollinisateurs aurait donc des effets néfastes sur l’agriculture mondiale, cela diminuerait l’exploitation agricole et ferait monter les prix de l’alimentation. Ce serait une situation désagréable pour tous puisque l’extinction pourrait amener à une crise alimentaire mondiale. Ainsi il y aurait des impacts désastreux sur la conservation de la biodiversité.

Selon une analyse de l’INRA et du CNRS, 35% du rendement mondial d’alimentation dépend directement des pollinisateurs. En effet, les égalités alimentaires sur le plan mondial seraient vraiment bouleversées si les abeilles disparaissaient. C’est pourquoi il est nécessaire de fabriquer une ruche qui assure leur survie.

Quel type de ruche construire ?

Les éléments qui constituent une ruche varient selon le type de ruche que vous souhaitez construire. Même si vous voulez fabriquer une ruche artisanale ou traditionnelle c’est-à-dire en paille, en tronc ou Alsacienne, ou si vous optez pour une ruche plus moderne comme le Dadant, le Warré, le Langstroth, ou le Voimot, il faut tenir compte des éléments de base et des matériaux, car ils sont tous différents.

Par d’exemple, pour une ruche Dadant vous aurez besoin de nombreux cadres et hausses, et ses dimensions sont prédéfinies. De toute façon fabriquer soi-même sa ruche est en fait simple. Cependant, il existe des conditions basiques à suivre pour garantir la bonne fonctionnalité de l’ensemble. À cet effet, la ruche doit disposer d’un toit, des hausses, d’un couvre-cadre, d’un corps, d’un plateau et d’une planche d’envol.

Opter pour des matériaux adéquats

Dans la fabrication d’une ruche, il faudra faire attention à la réglementation. Il y a six éléments de bases de la ruche qui assurent sa fonctionnalité à savoir le toit, le couvre-cadre, les hausses, le corps, le plateau, la planche d’envol.

Pour cela, afin d’avoir une ruche de qualité il faut bien miser sur les matériaux à utiliser. Donc, pour le toit, munissez-vous de planches longues de 55 cm, avec une largeur de 7 cm, de planches de 46 cm, de la même largeur, d’un contreplaqué de 55 cm de longueur et de 49 cm de largeur, des clous, des agrafes et des plots de silicones. S’agissant de la hausse, il vous faudra des planches longues de 50 cm, de 17 cm de large, d’une épaisseur de 2,5 cm, des planches longues de 38 cm, de 17 cm de largeur et de 2,4 cm d’épaisseur, des clous de 70 ainsi que d’une crémaillère.

Pour le corps de la ruche, il suffit de suivre les mêmes dimensions de planches que celles utilisées pour la hausse. Pour le plateau, utilisez un panneau long de 56 cm avec un large de 43 cm épais de 1,5 cm, trouvez aussi deux liteaux qui sont tous longs à peu près 3,8 cm avec un large de 2,4 cm épais de 1,5 cm, des vis à bois, des clous, une grille métallique et des tasseaux de 50 x 24 x 15. Concernant le couvre-cadre, optez pour de l’isorel.

Dans le but d’avoir un plateau vous avez besoin d’un panneau de 560 mm de longueur, de 431 mm de largeur, de 15 mm d’épaisseur, de 2 liteaux d’une longueur de 383 mm, d’une largeur de 24 mm, d’une épaisseur de 15 mm. Il faut aussi avoir des vis à bois chromates 4 x 50 à têtes fraisées, des tasseaux : 50 × 24 x 15 cm, des clous 40, et une grille en métal avec des mailles.

Les règles relatives à la fabrication d’une ruche

Avant de vous lancer dans l’apiculture, vous devez savoir que ce domaine régit par quelques réglementations. Si vous souhaitez installer un rucher, il est important que vous vous pliiez à ces règles afin d’éviter toute peine de poursuites judiciaires.

Pour fabriquer une ruche, il faut effectuer une demande d’autorisation auprès de la mairie, vérifier si l’endroit choisi pour installer les ruches ne gêne pas les voisins, faire une déclaration annuelle auprès de la mairie en suivant les prescriptions de la loi 2009-967 datée du 3 août 2009, respecter les distances mentionnées dans la réglementation en vigueur : au moins 5 m des propriétés des voisins, 10 m des voies publiques, 100 m des hôpitaux et des écoles.

 Les étapes d’une fabrication d’une ruche

En projetant de vous lancer dans l’apiculture, vous vous demandez certainement comment fabriquer une ruche. Voici donc les étapes à suivre pour avoir une ruche fonctionnelle. Pour le toit, assemblez deux grandes planches en mettant les deux petites sur les côtés. Installez cet assemblage sur le contreplaqué et fixe-le bien. Et n’oubliez pas de tapisser le côté intérieur en utilisant du polystyrène, il peut jouer le rôle d’isolant.

En ce qui concerne la hausse, fixez les planches de 500 mm entre elles, ce serait un meilleur support des poignets de la ruche, car elles représentent une grande partie de la ruche. Puis, combinez les petites planches, assurez-vous que ce soit les petits côtés. Joignez ensuite les côtés afin de former la hausse. Et installez la crémaillère afin de pouvoir assurer un bon positionnement des cadres.

Pour le corps, assemblez les planches de la même façon que vous avez fabriqué la hausse.  Vous allez maintenant fabriquer le plateau, pour cela réalisez un trou rectangulaire mesurant 350mm de long et 150 mm de large pour avoir une excellente aération. Recouvrez l’ouverture en utilisant la grille à maille. Puis, joignez les liteaux et les vis à bois. Veillez à ce qu’ils soient au nombre de 11. Et posez les tasseaux sous le corps de la ruche tout au long de la porte.

Il y en a qui préfèrent construire des ruches traditionnelles, car elles sont vraiment intéressantes permettant de donner aux abeilles des conditions de vie proches de leur milieu naturel. Cela pourrait être une ruche en paille, une ruche alsacienne ou une ruche tronc.

Pour la ruche en paille, la fabrication est très simple : construisez une base incurvée pour prévenir l’humidité, trouvez 20 baguettes en noisetier et fixez-les sur un cerceau en hêtre, reliez les extrémités avec un bâton afin d’avoir une poignée, faites des tresses avec les baguettes jusqu’à ce que vous constatez une structure en osier. Enfin, noircissez la structure avec du pourget, c’est une composition de cendre, de bouse, et d’argile. Concernant le support de la ruche, il est possible d’utiliser de la pierre, du bois, ou de la terre.

Pour fabriquer une ruche de tronc, vous devez creuser le tronc en étoile, il faut que vous ayez une paroi circulaire de 10 cm d’épaisseur. Puis creusez le tronc à la gouge, et au ciseau à bois, construisez une fermeture à l’aide d’une planche en bois ou châtaignier, percez pour avoir des trous d’envol, mettez au milieu du tronc un croisillon pour la portée des cires, et installez le cerclage. Pour terminer le tout, disposez des pierres plates sur le fond et le chapeau.

Des conseils pour bien fabriquer une ruche

Afin de construire au mieux sa ruche, il faut choisir des planches qui viennent de résineux tels que le sapin ou l’épicéa puisqu’ils ne sont pas pesants et sont ainsi faciles à manipuler. Il est conseillé de n’utiliser que du bois non traité et non peint pour préserver la santé des abeilles Optez aussi pour du carbonyle à la peinture pour la finition de l’extérieur de la ruche. Mettez une gorge de 12 x 2 sur le plateau avant d’y installer les liteaux. Et pour éviter que les fourmis s’approchent de la ruche, saupoudrer l’intérieur du toit avec de la fleur de soufre avant la fixation de l’isolant. Enfin, choisissez de mettre de la toile de jute pour le couvre-cadre, car elle peut être ôtée assez facilement.

Ces articles complémentaires devraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *