Varromed

Le VARROMED : nouveau traitement varroa efficace

Dans la lutte éternelle des apiculteurs contre le varroa, le Varromed se présente comme étant une arme redoutable. Ce médicament est en effet d’une grande efficacité contre les varroas phorétiques, et il apporte de même de nombreux autres avantages. On fait le point ensemble sur ce nouveau traitement varroa efficace qu’est le Varromed.

Présentation du Varromed

En apiculture biologique, on peut retrouver différentes préparations commerciales avec une autorisation de mise sur le marché en France et le Varromed en fait partie. Il s’agit du plus récent traitement anti-varroa développé par le laboratoire BeeVital. Il est fait à base de substances naturelles, dont l’acide formique, l’acide oxalique, de la propolis et des huiles essentielles.

Des apiculteurs apprécient fortement ce traitement car il est moins agressif par rapport aux autres traitements à base d’acide oxalique et formique. Son application est également plus aisée, et il permet de traiter rapidement entre deux miellées, sans avoir à attendre pour mettre les hausses.

Grâce à un traitement par Varromed, il est possible de juguler la pression varroa dès le printemps. Cela permet d’avoir un taux d’infestation acceptable une fois arrivé en fin de saison, sans avoir à attendre août pour faire un traitement et avoir une population affaiblie par le varroa.

Ses avantages

Les substances naturelles qui composent ce nouveau traitement varroa efficace permettent une application en apiculture biologique. En effet, ce médicament est totalement inoffensif pour la reine et les abeilles. Il ne contient pas non plus d’éléments chimiques pouvant nuire à l’apiculteur et à l’environnement.

Le traitement par Varromed permet de profiter de plus de flexibilité, et les interventions peuvent être adaptées aux besoins de chaque ruche. Le Varromed permet d’avoir un meilleur suivi de l’infestation pour chaque ruche. On pourra donc adapter le traitement à réaliser en fonction de l’infestation constatée. L’apiculteur pourra ainsi traiter sa ruche à tout moment, selon l’état d’infestation. Le nombre d’applications dépend essentiellement du taux de varroa résiduel.

Avec un seul Varromed, l’apiculteur aura à sa disposition suffisamment de produit pour les traitements de printemps, d’été-automne et d’hiver. De plus, il est possible d’appliquer ce médicament sur des ruches avec ou sans couvain.

Son application est nettement simplifiée, par rapport aux autres traitements contre les varroas. En effet, il est directement prêt à l’emploi et ne nécessite aucune préparation. On peut l’appliquer par tous temps. Pour finir, le fait que le varroa ne développe aucune accoutumance au Varromed en fait un traitement efficace à long terme.

Les limites du Varromed

Le Varromed est d’une grande efficacité, mais son action se limite toutefois aux varroas phorétiques. Par ailleurs, rappelons qu’on ne peut dissocier l’utilisation de ce médicament d’un comptage des varroas phorétiques et des mortalités naturelles.

Il est donc essentiel de considérer le Varromed comme étant un élément d’une lutte intégrée contre le varroa. Pour que ce traitement ait une efficacité optimale, il faut multiplier les applications à des moments précis dans la saison. Si on l’exploite correctement, alors il permettra un maintien de la population de varroas à un niveau faible, ou du moins supportable pour la ruche. La colonie ne sera donc pas en danger en attendant le traitement d’automne/hiver.

1 réflexion sur “Le VARROMED : nouveau traitement varroa efficace”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.