La ruche dadant

La ruche Dadant est l’une des plus couramment exploitées de par le monde. Elle est réputée pour être facile d’utilisation et d’un entretien peu coûteux. C’est le modèle standard des apiculteurs en France.

Aux origines

Charles-DADANT

La ruche dadant doit son nom à son inventeur Charles Dadant, un Français ayant émigré aux Etats-Unis. Cocorico oblige, beaucoup d’apiculteurs français le considèrent comme étant le père de l’apiculture moderne. A la fin de la guerre civile américaine, il entreprit de démarrer son entreprise avec en tout et pour tout 9 colonies.

Pour se simplifier la vie, il mit alors au point cette ruche qui allait révolutionner le microcosme de l’apiculture. La conception de cette ruche vers 1870 allait bouleverser toutes les connaissances établies dans la filière. Les cadres fixes des ruches d’alors allaient céder la place aux cadres mobiles avec pour conséquence immédiate des rendements nettement meilleurs et la possibilité de récupérer les cadres pour une réutilisation après récolte.

A sa mort, son fils se mit en devoir de pérenniser l’entreprise et de diriger l’American Bee Journal acheté par son père peu avant la fin de la guerre civile. Ce journal existe toujours.

Les caractéristiques de la ruche dadant

La ruche Dadant est un de types de ruches les plus classiques. Elle se présente comme une caisse en bois de pin pesant environ 15 kilos. Cette dernière comprend dans ses parties supérieure et inférieure des planchers de 2 à 3 décimètres carrés généralement recouverts d’un grillage afin de protéger les abeilles contre les ravages du pou des abeilles appelé varroa.

ruche-dadant-decoupe

Pour faciliter la circulation des butineuses Charles Dadant a pourvu la ruche d’un trou de vol. L’intérieur de la ruche dadant comprend 10 cadres de 42 cm x 27 cm chacun et épais de 24 mm. Les dimensions hors tout sont de 50 cm x 42.6cm x 31 cm. Le plafond de la ruche se compose d’un plateau en bois percé d’un trou pour faciliter le nourrissement des abeilles lors de la période hivernale.

Un toit en tôle destiné à protéger l’architecture en bois de la ruche contre les intempéries recouvre la structure de la ruche composée par des éléments facilement séparables les uns des autres. La ruche dadant a une capacité de production qui peut atteindre 40 kg de miel pour une population de 60.000 abeilles ouvrières.

Voir les caractéristiques des autres ruches :