La ruche warré

Dans le secteur de l’apiculture comme tant d’autres, le ton est donné. Place aux modèles écologiques ! S’il est un type de ruche qui se rapproche le plus de ce concept, c’est bien la ruche warré.

Origines de la ruche warré

La ruche warré doit ses origines à un religieux du nom d’Emile Warré (1857 – 1951). Sur les traces de son père, il s’intéressa très jeune à l’élevage des abeilles. Son souci majeur n’était pas tellement de faire du miel mais plutôt de donner aux abeilles d’élevage un habitat se rapprochant le plus possible de leur environnement naturel. C’est pourquoi, après de patientes études sur plus de 350 ruches, il s’ingénia à construire une ruche désormais appelée « ruche écologique ».

Caractéristiques

Prenant le contrepied de la ruche dadant, L’abbé Warré a conçu la sienne avec des dimensions plus modestes, 30 cm x 30 cm x 21 cm. Toujours dans le même esprit, il a tout simplement occulté le chapitre de la hausse. Pour être la plus naturelle possible, la ruche ne comporte pas de cadres mais seulement des éléments amovibles. Ces éléments sont placés les uns au-dessous des autres pour que les abeilles puissent bâtir leurs rayons par-dessus.

Chaque élément comporte 8 rayons installés sur des barrettes enduites de cire. Par ailleurs, les apiculteurs ont la possibilité de placer des vitres derrière les éléments pour observer le développement des abeilles.

Les avantages de la ruche warré

Sur le plan de la récolte, le travail s’avère plus facile, car il n’est nul besoin d’extracteur. Il suffit de briser les rayons dans le tamis placé au-dessus d’un maturateur pour que le miel s’écoule. Sur le plan du confort des abeilles, ces dernières sont nettement plus à l’aise, car les dimensions restreintes sont plus favorables à un maintien de la température à un niveau optimal. De plus, comme les abeilles construisent leurs rayons de manière naturelle, elles n’ont plus le déplaisir d’être dérangées pendant l’hiver. Elles seront de ce fait moins agressives.

Côté praticité, l’apiculteur n’a plus besoin de faire de multiples manipulations, si sa ruche est équipée de vitres qui lui permettent de surveiller l’évolution de la colonie. Par ailleurs, comme les conditions sont réunies pour que les abeilles puissent subvenir à leurs besoins en nourriture, il n’a pas à se soucier de leurs provisions.

Voir les caractéristiques des autres ruches :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *