Apithérapie

L’apithérapie

L’apithérapie est une pratique médicinale qui utilise les produits sécrétés, fabriqués ou transformés par les abeilles pour soigner divers maux. Elle est appréciée pour les nombreux bienfaits qu’elle offre pour la peau. Mais elle développe également un fort potentiel pour soigner des maladies plus graves comme l’épilepsie ou la sclérose en plaques.

L’apithérapie, qu’est ce que c’est ?

L’apithérapie est une pratique faisant appel à des produits issus des abeilles pour le traitement de divers maux et pathologies. En effet, cette discipline utilise les produits récoltés, sécrétés ou transformés par les abeilles à des fins thérapeutiques et diététiques. Les produits en question peuvent être du miel, du pollen, de la gelée royale ou de la propolis par exemple.

Des études réalisées depuis le début des années 50 ont offert une meilleure compréhension des vertus de la propolis et du miel, et ont également permis la découverte des différents bienfaits de la gelée royale et du pollen.

Les bienfaits de l’apithérapie

Les produits de la ruche sont en mesure de nous apporter de nombreux bienfaits qui sont encore à ce jour malheureusement pas assez connus. Ils peuvent par exemple être utilisés en cosmétique bio. En effet, le miel qui est riche en acides aminés et en vitamines, est d’une grande efficacité pour nourrir la peau en profondeur et la garder bien hydratée.

La propolis

La propolis récoltée par les abeilles est utilisée en cosmétique naturelle pour sa capacité à lutter contre les infections. Elle a en effet des propriétés régénératrices, antibactériennes et anti-inflammatoires puissantes. La propolis est ainsi utilisée pour lutter contre l’acné, le psoriasis, l’eczéma et autre sensibilité cutanée.

La gelée royale

La gelée royale, qui normalement est la nourriture de la reine des abeilles, contient une bonne quantité d’acides aminés, de vitamines et d’oligo-éléments. Ces composants lui permettent d’avoir jusqu’à 7 vertus pour la peau. Elle est régénérante et revitalisante, et peut ainsi contribuer fortement au renouvellement cellulaire de la peau. Elle permet aussi de stimuler le métabolisme de cette dernière.

La gelée royale possède également des propriétés anti-âges et préserve l’élasticité de la peau. Enfin, ses protéines lui confèrent des bienfaits cicatrisants et aident à nourrir, à hydrater et à adoucir la peau.

La cire d’abeille

En cosmétique bio, la cire d’abeille est utilisée pour épaissir la texture des produits de beauté. Elle peut donc être ajoutée à des crèmes hydratantes ou des rouges à lèvres par exemple. Mais la cire d’abeille a également des bienfaits hydratants et protecteurs. En effet, elle forme un film sur la peau qui sert de bouclier contre les agressions extérieures, et prévient du dessèchement.

Le pollen

Le pollen contient des minéraux, des acides aminés et des vitamines qui sont très utiles pour garder la peau en bonne santé. Ses propriétés anti-inflammatoires permettent alors de soigner et de calmer les imperfections des peaux grasses.

L’apithérapie ou comment se soigner avec les produits de la ruche

L’apithérapie peut être utilisée pour soigner divers maux. En Chine, le venin d’abeille est combiné à l’acupuncture pour traiter l’épilepsie. L’aiguille est alors plongée dans la solution de venin avant la stimulation

Le biologiste et thérapeute Rock Domerego affirme quant à lui la possibilité d’augmenter l’action de l’acupuncture en utilisant des piqûres d’abeilles en lieu et place des traditionnelles aiguilles. Cette méthode permettrait de soulager des affections graves, comme la maladie de Parkinson et la sclérose en plaques. Il est toutefois important de rappeler qu’il s’agit ici d’affirmations qui n’ont pas encore été prouvées par des méthodes scientifiques officielles.

Depuis 2001, plusieurs études réalisées par des chercheurs coréens sur des animaux afin d’évaluer le potentiel anti-inflammatoire et analgésique du venin d’abeille. Le but de ces études est d’évaluer la capacité du venin à diminuer la raideur ou la douleur. Lors des tests, des doses très concentrées en venin d’abeille purifié auraient amélioré une certaine forme d’arthrite chez le rat.

Bien que très peu d’études rigoureuses aient été réalisées chez l’humain, plusieurs chercheurs estiment que l’apithérapie pourrait potentiellement être efficace pour le soulagement des douleurs musculosquelettiques. Elle ne doit cependant pas remplacer un traitement efficace, et doit être utilisée sous supervision médicale.

En effet, l’usage du venin d’abeilles n’est pas entièrement sans risque. Les effets secondaires sont généralement modérés, mais il arrive que le patient développe une allergie quelques semaines après avoir été piqué. Il faut donc se tenir prêt à l’éventualité d’un choc anaphylactique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.