La propolis

La propolis est une substance issue de la ruche que l’Homme utilise souvent en raison de ses vertus antiseptiques et antibiotiques. Pour bien profiter de ses bienfaits, il faut savoir comment utiliser la propolis. Il est aussi important de tout connaitre sur ce produit vertueux. Découvrez donc sur cet article les informations essentielles concernant la propolis.

Une petite notion sur la propolis

La propolis est conçue à partir des sécrétions salivaires des abeilles. Elle comporte de la résine qui vient des bourgeons des arbres, de la cire, des huiles essentielles, du pollen et quelques minéraux comme le zinc et la silice. Les abeilles la produisent particulièrement à l’automne pour pouvoir aseptiser et colmater la ruche avant que la reine ne ponde. La propolis est tant appréciée à cause de ses vertus antiseptiques. Elle est aussi un antibiotique très efficace avec des propriétés de protections immunitaires extraordinaires.

Il s’agit d’un enduit utilisé par les abeilles afin de recouvrir toutes les surfaces intérieures de la ruche. Le but est d’assurer l’étanchéité, la solidité et l’asepsie de la ruche. Les abeilles la fabriquent avec de différentes résines qu’elles recueillent sur les bourgeons et l’écorce des arbres. Elles y mettent aussi de la cire et des sécrétions salivaires.

La propolis a un rôle hygiénique, car elle crée une couche protectrice qui permet de lutter contre les invasions microbiennes ou fongiques. L’ouverture aussi appelée trou d’envoi, qui se situe à l’entrée de la ruche, est en permanence ajustée et remodelée grâce à la propolis pour adapter ses dimensions et son orientation suivant les conditions climatiques. Ce passage représente en quelques sortes une chambre de stérilisation à l’entrée de la ruche, c’est pourquoi on lui attribue le nom de propolis qui signifie, en grec ancien, « devant » (pro) la « cité » (polis).

La propolis est résistante et friable à 15 °C, mais elle devient molle et malléable aux alentours de 30 °C, et collante ou gluante à des températures plus élevées. Sa couleur peut aller du jaune clair au brun très foncé, virant aux noires, en passant par une large gamme de bruns en fonction des types de résines recueillies par les ouvrières. Elle dispose d’une saveur âcre, voire amère, et diffuse une odeur douceâtre associée aux résines aromatiques qu’elle renferme.

Les différentes formes de propolis

Vous pouvez acheter de la propolis selon la forme que vous souhaitez. Elle est disponible en teinture alcoolique qui est vraiment issue de propolis pure, celle-ci agit contre les affections cutanées ou plaies. Elle vient directement de la ruche et n’a pas connu une quelconque transformation. Il y a aussi les gélules indispensables pour fortifier le système immunitaire. Si vous avez une infection aiguë, il est possible d’en prendre de fortes doses, cela peut être 2 g par jour soit de 3 à 4 gélules de 800 mg trois fois par jour.

La gomme à mâcher spéciale pour les infections virales ou bactéries qui touchent les sphères ORL, le sirop qui est parfait pour la sphère ORL et pour prévenir les maux de gorge et les maladies des voies respiratoires puisque la propolis a des vertus purifiantes, calmantes et fluidifiantes.

Vous avez aussi comme option les bonbons qui sont faits pour la sphère ORL et la mauvaise haleine et enfin le modèle en spray oral ou nasal utile afin de traiter les affections de la gorge, des bronches et du nez.

Comment est fabriquée la propolis ?

La propolis est une substance fabriquée par les abeilles, elles la produisent avec leurs sécrétions salivaires et d’autres éléments résineux. De différentes matières naturelles entrent en jeu pour sa formation. Il y a les conifères tels que les pins et les épicéas. La résine récoltée auprès des bourgeons des chênes et des marrons d’Inde fait partie également des éléments qui contribuent à la production de la propolis.

Il s’agit d’une substance visqueuse, jaune ou brun foncé. Les abeilles s’en servent pour colmater leur ruche et aseptiser les alvéoles avant la ponte de la reine. Sa production par les abeilles s’effectue généralement en automne. Cette substance peut souvent comporter des insectes morts, mais aussi de la résine, de la cire, des huiles essentielles, un peu de pollen, et d’autres minéraux.

Récolter de la propolis !

La récolte de la propolis requiert beaucoup de temps pour un apiculteur. Cela explique la baisse du nombre de producteurs qui se lancent dans cette exploitation. Pour avoir de la propolis d’une excellente qualité, il est important de se munir de dispositif adapté et d’une ardeur au travail.

Pour commencer, mettez des grilles en plastique ou en acier inoxydable sur les rayons de la ruche, cela permettra aux abeilles de colmater les grilles. Ensuite, enlevez les cadres et les racler afin d’en extraire de la propolis. La substance ainsi recueillie ne doit pas être mélangée avec les débris d’insectes et de cire qui y sont gravés.

Lorsque la propolis est recueillie, elle doit être gardée dans des boîtes closes à l’abri de l’humidité. Il est préférable d’effectuer la récolte en hiver, car durant cette saison la propolis est friable et s’enlève plus facilement des cadres. À cet effet, la propolis n’est pas un produit vraiment bon marché, si l’on souhaite acquérir un produit de bonne qualité il faut se plier un peu sur le prix !

L’usage de la propolis à travers l’histoire

La propolis est bien connue à travers l’histoire. Les Grecs l’utilisaient puisqu’elle est dotée de vertus antiseptiques. En Égypte antique, les embaumeurs la considéraient comme un moyen d’éloignement de parasite des momies et les soldats romains s’en servaient pour soigner les blessures causées par la guerre.

La France n’a pas connu cette matière que dans le courant du XVIIIe siècle. À cette période, tout le monde utilisait de la propolis, elle était devenue une tendance que même le célèbre violoniste Stradivarius se servait de cette substance pour vernir ses instruments. À compter de ce moment-là, la propolis a perdu sa popularité et peu de personnes la connaissaient jusqu’au jour où les chercheurs ont de nouveau effectué de la recherche sur ce produit de la ruche.

Une substance porteuse de différents bienfaits

Les bienfaits de la propolis sont nombreux, mais elle est bien connue pour ses qualités d’antiseptiques. Aussi, elle est un excellent antibiotique et possède des propriétés de protection immunitaire inébranlables.

C’est un antibiotique naturel qui comporte plus de 500 principes actifs, de ce fait la propolis représente une bonne alternative par rapport aux antibiotiques chimiques. À l’aide de ses divers composants, elle est indispensable pour le soin de différentes maladies infectieuses d’origine virale. Cependant, elle peut aussi agir contre d’autres maux comme les maladies ORL, les mycoses, les infections respiratoires, les brûlures, le giardiase ou infection intestinale, l’herpès génital et la vaginite. La propolis a également une vertu particulière qui est le renforcement du système immunitaire.

Les vertus de la propolis contre les maladies s’expriment comme un antibiotique efficace ; un antiseptique ; un anti-infectieux utile pour soulager les bronchites, les laryngites, les trachéites, les pharyngites et les rhinopharyngites, les rhinites, les infections ORL ; un antifongique afin de traiter les mycoses, les champignons, la teigne ; un antigrippal qui permet de lutter contre la grippe H1N1 en association avec la gelée royale ; un antituberculeux en liaison avec la rhodiola ; un traitement de la fièvre et des fébricules en général ; un traitement naturel des angines, maux de gorge, enrouements, toux chroniques et rhumes ; un traitement naturel des problèmes buccaux : gingivites, parodonties, aphtes, caries, hypersensibilité dentaire, mauvaise haleine c’est pourquoi il y a des dentifrices qui contiennent de la propolis.

La propolis est un antiherpétique efficace. Il suffit d’appliquer une pommade concentrée à 50 % de propolis pour soigner les lésions causées par le zona ou l’herpès. Elle est une protectrice contre les polluants ; un traitement de la maladie de Lyme ; un antioxydant surtout en association avec la gelée royale. La propolis a aussi la vertu de prévention, spécialement aux changements de saison, si vous prenez 800 mg/jour soit deux gélules de 400 g matin et soir durant trois semaines.

L’utilité de la propolis n’en reste pas là: elle est antalgique et anesthésiant (idéale pour lutter contre l’arthrose) ; anti-inflammatoire ; antiviral ; anticancéreux (in vitro elle évite la propagation des cellules tumorales) ; antioxydant ; antiallergique. Elle a également un effet préventif sur certaines pathologies comme la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson.

En ce qui concerne le digestif, la propolis est : antiparasitaire au niveau de l’intestin (intéressant pour se débarrasser des candidas et autres parasites, germes, bactéries…), gastrique (nécessaire pour lutter contre l’Helicobacter pilori, surtout si vous choisissez la forme de gomme à mâcher), œsophagien en cas de RGO (sucer des pastilles de propolis est une alternative efficace, car elle est antibactérienne et antidouleur, et ce qui active la salive avec des effets anti-reflux ; détoxifiant en cas d’intoxication (alimentaire ou médicamenteuse).

Sur la partie cutanée, la propolis s’active efficacement afin de lutter contre le vieillissement de la peau, favoriser la cicatrisation et soigner les plaies et les blessures, soulager les brûlures (en relation avec l’aloe vera) et traiter les engelures et les crevasses mais aussi pour colorer la peau et vernir le bois ; et quelques fois, elle est utilisée pour traiter les verrues ; soigner l’acné ( plus efficace s’il s’agit d’une crème de propolis) ; et protéger la peau et les phanères comme les cheveux, les poils et les ongles).

La dose idéale

La posologie de la propolis varie en fonction du produit utilisé et sa teneur en propolis pure. Donc, s’il s’agit des teintures alcooliques qui sont plus concentrées, il faudra 5 gouttes. Pour cela, diluez-la dans une tisane, vous pouvez aussi employer de la propolis pure, mais évitez d’en donner aux plus jeunes puisqu’elle est vraiment forte. Il est également possible d’en prendre sous forme de morceau de sucre ou dans une cuillerée de miel et de laisser fondre en bouche. Cela se fait 6 fois par jour.

Elle peut se prendre en gargarismes soit une dizaine de gouttes dans un verre d’eau chaude, deux à trois fois par jour. Vous avez le choix de prendre une ou deux gouttes sur les verrues et les cors. Si vous avez une plaie, la propolis a la capacité de désinfecter, de nettoyer, de cicatriser, de resserrer les tissus et de soulager les inflammations.

La propolis sert de prévention pour renforcer le système immunitaire. Ainsi, prenez une goutte le premier jour, deux le jour suivant et ainsi de suite. Une fois arrivée aux 14 gouttes c’est-à-dire le 14e jour, diminuez progressivement la dose jusqu’à atteindre le 28e jour. Pour les gélules, il est conseillé d’en prendre trois gélules par jour, ce serait avant chaque repas suivi d’un grand verre d’eau. Il n’y aurait pas de problème si vous augmentez la dose jusqu’à 5 gouttes soit 250 mg.

Il est à noter que la propolis pure est assez forte en bouche. Elle est alors adaptée à toutes les affections bucco-dentaires et à la mauvaise haleine. Pour ce faire, sucez et laissez fondre les morceaux en bouche, veillez à ce qu’ils soient de petites tailles. Appliquez également la propolis brute en cataplasme sur des verrues, des cors, des durillons, des œils-de-perdrix en la maintenant avec un sparadrap. N’oubliez pas de le changer une fois par jour.

Pour les gommes à mâcher, vous pouvez prendre de la propolis pure 5 à 6 par jour. Pour le sirop sans alcool, agitez le flacon avant de l’utiliser et prenez tout au plus 4 cuillerées à café par jour. Puisqu’il n’y a pas d’alcool dans les sirops à propolis, donc ils ne représentent pas un danger pour les enfants.

En spray oral et nasal, il suffit de pulvériser au fond de la gorge en réalisant deux ou trois pressions et cela doit être répété de nombreuses fois par jour. Mouchez-vous délicatement tout en agitant le flacon et en pulvérisant ensuite dans les narines et enfin vous inhalez doucement. Répétez cette action plusieurs fois par jour pour plus d’efficacité. Cependant, ne consommez pas de propolis plus de trois semaines consécutives.

Voir les caractéristiques des autres produits de la ruche :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *