Recette peinture suédoise idéale pour ruches

Recette peinture suédoise idéale pour ruches

La peinture suédoise est fortement recommandée pour peindre les ruches d’abeilles. En effet, cette peinture est tout à fait naturelle et écologique, et est donc parfaitement saine pour les abeilles. Mais elle est surtout appréciée pour sa capacité à protéger le bois d’une façon optimale. C’est pourquoi nous allons partager avec vous la recette pour réaliser vous-même une peinture suédoise.

Qu’est-ce que la peinture suédoise ?

La peinture suédoise est une peinture traditionnelle réalisée à base d’eau, de farine, d’huile de lin, et de pigments. Cette peinture est privilégiée par les apiculteurs pour sa capacité à protéger le bois de façon naturelle et durablement. En effet, la protection qu’une peinture suédoise apporte peut durer jusqu’à 10 ans.

Cette peinture naturelle a également la particularité d’être filmogène. En d’autres termes, le bois peut être repeint et rafraichi sans qu’il ne soit nécessaire de poncer la couche de peinture ancienne.

Cette finition présente bien d’autres avantages. Outre le fait qu’elle développe une plus grande résistance, elle est aussi anti-UV. Niveau rendu, elle offre une coloration mate et profonde très esthétique.

Comment préparer la peinture suédoise ?

La peinture suédoise est fortement appréciée des apiculteurs, non seulement par qu’elle protège le bois de façon optimale, mai surtout parce qu’elle ne fait appel qu’à des produits naturels pour sa conception. Ainsi, elle ne risque pas d’altérer la santé de la colonie d’abeilles, étant donné qu’aucun produit chimique nocif n’est utilisé.

Les matériels et ingrédients

Pour la recette de la peinture suédoise, vous aurez besoin d’eau, de farine, d’ocres ou de terres colorantes, d’huile de lin, de sulfate de fer (destiné à une utilisation en jardinerie), et d’un savon noir liquide (ou du savon de Marseille). Côté équipement, vous aurez besoin d’un fouet, d’une marmite et d’une cuillère en bois. Notre recette correspond à 10 litres de peinture suédoise.

La préparation

Commencez par verser 1 litre d’eau dans une grande marmite, puis délayez 700 g de farine, et rajoutez à nouveau 7 litres d’eau. Chauffez la préparation à feu doux durant 15 minutes en prenant soin de bien la remuer. Au bout du délai indiqué, vous obtiendrez une colle de farine.

Versez 2 kg de pigments dans cette colle végétale, puis rajoutez 200 g de sulfate de fer. Une fois cela fait, mettez la préparation à chauffer pendant 10 à 15 minutes. Aidez-vous d’un grand fouet pour bien remuer le mélange. Cela permettra de bien incorporer le pigment, et d’éviter que la peinture ne colle au fond de la cocotte.

Ensuite, versez 1 litre d’huile de lin afin de donner de la résistance et du mordant à la finition. Faîtes à nouveau cuire ce nouveau mélange à feu doux pendant 1 quart d’heure, toujours en veillant à bien remuer le tout. Pour favoriser l’émulsion de la peinture, ajoutez 10 cl de savon noir ou de savon de Marseille.

Pour finir, laissez refroidir la peinture, et si besoin est, rectifiez la consistance en rajoutant un peu d’eau.

Quels sont les avantages pour le bois de la ruche ?

Comme il a été dit précédemment, la peinture suédoise est à privilégier pour peindre les ruches, et cela pour plusieurs raisons. D’abord, les pigments utilisés pour sa conception ont une meilleure stabilité par rapport aux pigments de synthèse. Ils développent également une meilleure résistance face aux UV.

La peinture suédoise est plus opaque, ce qui lui permet de mieux protéger le bois de la ruche contre les UV. Les composants de cette peinture permettent aussi au bois de mieux résister aux intempéries comme la pluie, la neige, le vent ou encore le soleil. Pour finir, la peinture suédoise est plus à même protéger le bois de la ruche contre la dégradation provoquée par les facteurs biologiques comme les champignons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.