Élever des abeilles

A l’heure où les abeilles disparaissent massivement et qu’il y a de moins en moins de jeunes qui s’intéressent à l’apiculture, l’arrivée de nouveaux éleveurs est toujours appréciée. Pour élever des abeilles, il faut tenir compte de certains points.

L’environnement idéal pour élever des abeilles

Le climat : les abeilles préfèrent un climat doux. Elles ne supportent ni la neige ni la canicule. En hiver, il faut qu’elles aient suffisamment de réserve de nourriture. En été, il faut penser à aérer la ruche. Elles n’apprécient pas non plus les temps de pluie et surtout l’humidité dans leurs ruches.

Les arbres et fleurs : C’est de là qu’elles tirent le miellat ou le nectar. Il est très important qu’aux alentours d’une ruche, il y en ait suffisamment. Si possible, pensez à en planter et variez-les autant que possible. Il est avéré que pour les hommes autant que pour les abeilles, les miels toutes fleurs sont plus vertueux.


Les prédateurs : les abeilles ont beaucoup d’ennemis comme les varroas, les frelons ou encore les oiseaux. Soyez vigilant.

Attention à la ruche !

Le matériel : préférez les ruches en bois non traité si possible. Les abeilles n’aiment pas du tout l’humidité et les fibres de bois « respirent » très bien.

La hausse : il existe plusieurs types des ruches qui n’utilisent pas de hausses, mais c’est plus pratique pour la récolte comme pour les abeilles surtout pour la reine qui restera dans le corps de la ruche.

La propreté : la ruche doit être légèrement inclinée pour permettre aux abeilles d’évacuer rapidement les déchets. Une ruche propre signifie aussi moins de risque d’être infecté par les champignons et autres parasites qui affectionnent la saleté.

L’emplacement : veillez à ce que la ruche soit à l’abri du vent. Posez-la à côté d’un mur ou bien plantez des haies par exemple autour. Veillez aussi à ce qu’elle soit bien ensoleillée. Entre deux ruches, gardez au moins une distance de 4 mètres. Et entre votre rucher et celui de votre voisin, gardez une distance de 3 kilomètres.

L’essaim

Il est aussi très important de savoir produire un essaim artificiel. Avec l’effondrement des ruches, vous devez être capable de remplacer la reine et sa cour rapidement. C’est aussi une bonne méthode pour multiplier les colonies si vous voulez produire à grande échelle.

Pour la fécondation de la reine, il est possible de le faire en laboratoire ou bien de laisser faire la nature. Le risque avec la méthode naturelle est la perte de la lignée.

Important avant de commencer à élever des abeilles

L’élevage d’abeilles est une activité réglementée. Avant de vous lancer, pensez à vous tenir au courant des lois et réglementations en vigueur dans votre département.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *