L'arbre à miel (Tetradium daniellii)

L’arbre à miel (Tetradium daniellii) ou Euodia, champion des mellifères

L’arbre à miel (Tetradium daniellii) ou Euodia est un arbre particulièrement apprécié des abeilles, notamment pour sa capacité à offrir une belle floraison blanc crème généreusement parfumée durant une grande partie de l’année. C’est un arbre caduc qui se plait en tout sol bien drainé. Il a également la particularité de bien supporter la sécheresse une fois qu’il est installé. Voici donc plus de détails sur cet arbre qui est très mellifère.

Description de l’arbre miel

L’arbre à miel, également connu sous le nom de Tetradium daniellii et d’Euodia, est un arbre coréen et chinois très mellifère que les abeilles apprécient tout particulièrement. Dès la fin du printemps et jusqu’à la fin de l’été, il offre des fleurs blanc crème très parfumées. Puis en automne, les fleurs laissent place à des grappes de petites capsules rouges à bec pointu. Le feuillage de l’arbre à miel est découpé, vernissé, vert sombre, et au revers velouté.

L’Euodia appartient à la famille des rutacées. Il a pour origine les forêts tempérées de feuillus de l’Asie du sud-est, notamment la Corée et la Chine. Il s’élève à au moins 10 m, et forme une couronne de branches qui s’étalent sur une large surface et qui pointent vers le ciel. Son diamètre peut mesurer jusqu’à 5 à 6 mètres lorsque l’arbre atteint sa maturité.

L’arbre à miel, extrêmement mellifère

De nombreuses corymbes de petites fleurs blanc crème ou jaune beurre s’épanouissent sur l’arbre à miel en fin de printemps et jusqu’à la fin de l’été, en fonction du climat. Les fleurs sont minuscules, mais sont en revanche regroupées en grappes larges et denses. Ainsi, l’arbre à miel semble être couvert de petits nuages blanchâtres durant la période de floraison.

Ces fleurs sont agréablement parfumées, et sont une des meilleures sources de nectar pour insectes butineurs, comme les bourdons, les papillons, et bien entendu les abeilles. Cet arbre est extrêmement mellifère, et il bourdonne de juin à août.

De petits fruits viennent en remplacement des fleurs en automne. Ces fruits sont ronds, de couleur rouge puis noire. Ils sont très décoratifs, et les oiseaux en sont très friands. En effet, ces fruits contiennent une huile comestible. Chaque fruit contient 2 graines, mais en général, l’une d’elles est stérile.

Sa plantation

Pour la culture de l’arbre à miel, celui-ci doit être planté dans un sol ordinaire, avec un ph entre légèrement acide et légèrement basique. Le sol ne doit pas retenir trop d’humidité. L’Euodia a besoin d’une exposition bien ensoleillée pour au moins la moitié de la journée, ou au pire, une ombre très claire.

Outre ces conditions, l’arbre à miel est pas mal tolérant. Une fois qu’il est bien installé, il développe une forte résistance à la chaleur. Il n’est pas non plus du genre à souffrir même à des niveaux de pollution assez importants.

Grâce à sa croissance rapide et sa silhouette nette, c’est un arbre tout à fait adapté pour les espaces citadins. En raison de son caractéristique très mellifère, il est souvent planté par les apiculteurs.

Le développement d’un jeune plant se fait en environ 5 années à partir de la transplantation avant la première floraison. Il n’a généralement pas besoin d’être taillé, mais cela peut se faire pour harmoniser sa ramure, notamment durant le mois de mars.

La meilleure période pour planter l’arbre à miel se situe entre mars et avril, et entre septembre et octobre. Il demeure néanmoins possible de le planter en prenant un peu d’avance (février à avril) ou en étendant légèrement le délai (entre septembre et novembre).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.