Eviter l’essaimage

Pour un apiculteur professionnel, il est important de pouvoir éviter l’essaimage. Cela est nécessaire afin d’avoir le contrôle de sa colonie. Vous vous posez certainement cette question : comment éviter l’essaimage ? Il existe de nombreuses techniques pour éviter l’essaimage, mais pour réussir votre élevage suivez ces quelques conseils efficaces.

Repérer les premiers signes d’essaimage

Pour savoir si les premiers signes d’essaimage apparaissent, il est nécessaire d’effectuer une inspection de ruche chaque semaine. Notez que l’essaimage survient quand une vieille reine part avec ses ouvrières afin de laisser la place à une reine de plus bas âge. Lors de vos visites, vous pourrez détecter un éventuel essaimage. La période d’essaimage est parfois à la fin du printemps ou au début de l’été. Pendant ce temps, le couvain s’étoffe et la colonie n’a plus assez d’espace pour se développer.

Il faut avoir un œil attentif pour savoir si de nouvelles cellules royales sont présentes dans votre ruche. Vous pouvez voir ces cellules sur les cadres. Si vous y apercevez un œuf ou une larve, c’est qu’il est temps de démarrer le compte à rebours avant essaimage. Il faut alors toujours être vigilant !

Vous pouvez également voir le ralentissement du travail effectué par la colonie avant l’essaimage. La reine diminue sa fréquence de ponte, c’est le même cas pour les entrées de pollen, jusqu’à ne plus produire de cire. En fait, il y a des souches d’abeilles qui essaiment plus que d’autres. Donc, il est essentiel de s’informer sur les spécificités de ces espèces et d’effectuer des visites régulières de rucher afin de repérer les premiers signes de départ.

Comment éviter l’essaimage de sa colonie ?

Pour vous qui ne savez pas comment éviter l’essaimage des abeilles, suivez ces quelques étapes. D’abord, veillez à ce que les abeilles aient toujours assez d’espace. Une fois que votre hausse inférieure a 8 cadres d’abeilles bâtis, mettez au plus vite une hausse vide au-dessus. Ensuite, décelez toutes les cellules royales. Quand vous voyez des cellules royales, vérifiez si elles sont bel et bien des cellules d’essaimage, ou alors des cellules de remérage. Si vous remarquez une, il y a une forte chance que plusieurs cellules sont là, donc vous devez rester à l’affût.

Il faut aussi éviter de détruire des cellules royales si les œufs et la reine sont introuvables. Faites attention, si vous détruisez toutes les cellules royales dans cette situation, vous risquez d’atteindre toute la colonie! Mais, quand ils sont trouvés, n’hésitez pas à détruire toutes les cellules royales d’essaimage. Vous n’aurez besoin qu’une seule cellule royale pour déclencher l’essaimage. Cependant, la destruction des cellules royales n’est qu’une solution provisoire. Vous devrez encore prendre quelques précautions pour bien contrôler l’essaimage de votre colonie.

Prêter attention aux volontés de sa ruche

Pas besoin de vous mettre la tête dans le sable. Votre colonie est sous votre responsabilité et vous êtes donc tenu de contrôler sa volonté d’essaimer. Un jour vous pourrez perdre la moitié de vos abeilles et une reine en santé. Même si vous faites tant d’efforts, votre colonie semble toujours vouloir essaimer. Agissez en conséquence pour bien éviter l’essaimage.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *