Nous adorons tous cette substance sucrée qui est un vrai délice pour la bouche. Cependant, nombreux ignorent qu’à l’état actuel la production française de miel a régressé de 20%. Raison pour laquelle on constate une importante élévation du prix du miel. Il serait peut-être temps de mettre le point dessus.

La chute de la production locale de miel

Alors que la production française de miel s’élève encore à 33.000 tonnes en 1995, elle n’est plus qu’à 15.000 tonnes en 2013 et à 9000 tonnes l’an dernier. Qui sait ce qu’il en restera dans les dix années suivantes.

La cause de cette chute libre

La santé des abeilles est gravement atteinte à cause de l’environnement. En effet, le taux de mortalité des abeilles ne cessent de s’élever au fil des années. C’est pourquoi les apiculteurs ont demandé l’interdiction des insecticides néonicotinoïdes. Cette cause est très vite appuyée par les agriculteurs qui ont également besoin de la pollinisation des abeilles pour leur potager.

La nature du miel français

Dans le Sud-ouest du pays vit un apiculteur professionnel nommé Bertrand Ozeral. Ce dernier possède 400 ruches qui produisent en moyenne 15 tonnes par an. De l’automne au printemps, la récolte se fait 5 fois pour chaque fleur : Acacia, Colza et Châtaigner. Ce professionnel fournit du miel pur et naturel et se charge de la mise en pot lui-même.

Cependant, on peut dire que l’offre rencontre tout de même des difficultés à faire face à la demande. Alors que la consommation annuelle de miel est de 40000 tonnes en France, le pays se trouve contraint d’en importer. Une des raisons pour lesquelles on remet en question l’authenticité de la plupart du miel mis en vente dans le pays.

L’importation du miel

L’an dernier, l’importation de miel s’est élevée à 31.000 tonnes pour couvrir la production locale qui était de 9000 tonnes. Le miel importé provient des quatre coins du monde, principalement de l’Espagne, de la Chine et de l’Ukraine. L’Amérique latine et l’Europe de l’Est sont également des fournisseurs du pays.

Comment aider les abeilles ?

Vous vous sentez coupable de cette chute de production et voulez vous racheter en aidant les abeilles ? Il existe plusieurs gestes simples afin de contribuer à la hausse de production du miel. Vous pouvez, par exemple, planter un jardin favorable aux abeilles. N’hésitez pas non plus à laisser pousser une zone sauvage. Pour favoriser la production de miel, vous pouvez également abriter les abeilles pendant l’hiver en fabriquant un nichoir.