Les bienfaits du miel

Au-delà de sa saveur ineffable, les bienfaits du miel sont avérés pour combattre les problèmes gastriques, le rhume, les états de fatigue…

Beaucoup mieux que le sucre

Les anciens ne vous le répèteront jamais assez, mieux vaut utiliser du miel pour adoucir le goût du thé ou d’une tisane. En effet, le miel possède des vertus que le sucre n’a pas. Pour employer un jargon scientifique, le sucre de betterave ou de canne à sucre produit industriellement ne contient presque exclusivement du saccharose qui est constitué par 2 molécules le glucose et le fructose.

Le miel pour sa part n’est pas dépourvu de sucres. Loin de là ! Il en contient plus de 78%. Mais il se démarque nettement du sucre industriel dans la mesure où il présente de nombreux glucides dans sa composition : excusez du peu ! Fructose, glucose, saccharose, maltose en plus de quelques autres polysaccharides. Le secret de la consistance du miel s’explique par la proportion des glucides qui le composent. S’il est riche en fructose, il est liquide ; si au contraire il a une forte teneur en glucose, il se cristallise.

Un autre avantage du miel est que son apport en calories est nettement moindre que celui du sucre. Par ailleurs, le miel contient des sels minéraux et des oligoéléments et beaucoup de vitamines B. Autant de raisons pour faire confiance en la sagesse des anciens.

Il ne faut cependant pas en abuser surtout si on est diabétique. En effet, le glucose fortement présent dans sa composition rend son utilisation délicate pour les diabétiques, malgré les différents bienfaits du miel.

Le miel, un antiseptique avéré

Le miel a aussi entre autres vertus des propriétés thérapeutiques évidentes. En effet, il possède certaines caractéristiques qui lui donnent des pouvoirs antibactériens. Sa faible concentration en protéines lui permet de faire obstacle aux bactéries. De même, sa viscosité freine la dissolution d’oxygène. Selon toute vraisemblance, il aurait aussi des vertus cicatrisantes.

Le conditionnel est de rigueur, car il n’existe pas encore d’études scientifiques corroborant ces bienfaits du miel spécifiques. Toujours est-il qu’il est couramment utilisé en tant qu’antiseptique pour soigner les infections et que pendant la seconde guerre mondiale, nombre de blessures ont pu être cicatrisées grâce à lui. N’oublions pas pour finir que les femmes grecques et romaines usaient et abusaient de ce produit miracle pour leurs soins de beauté du visage.

Les autres produits de la ruche

Le miel est aussi le parent proche d’autres merveilles produites par les abeilles : la propolis, le pollen, et la gelée royale sont également des produits générés par les soins des abeilles. Ils ont au demeurant des vertus similaires aux bienfaits du miel.

La propolis réunit à elle seule des propriétés antiseptiques, antibiotiques et antifongiques. Ce produit très visqueux est utilisé par les abeilles pour enrayer la croissance des champignons et des bactéries. En Russie, comme dans bien des pays asiatiques, les médecins ne se privent pas pour l’utiliser en tant que médicament.

Le pollen lui aussi est aussi très utile à l’homme. En termes de nutrition, 100 grammes de pollen sont l’équivalent de 500 grammes de viande de bœuf. Le miel de châtaignier peut être considéré comme un des compléments alimentaires le plus recommandé pour les personnes souffrant de fatigue physique ou intellectuelle.

La gelée royale quant à elle est composée comme le miel de fructose et de glucose d’eau et de lipides. Sa richesse en vitamines B5 et en oligoéléments en font un produit stimulant, revitalisant et très euphorisant.