Le miel de sarrasin

Le miel de sarrasin, comme tout autre miel d’ailleurs, est produit par les abeilles. La couleur, la texture, l’odeur ainsi que le goût et la saveur de chaque miel dépendront alors des régions environnantes de la ruche, là où les abeilles ont récolté pollen, nectar et propolis. Pour l’heure, nous allons beaucoup plus nous intéresser au miel de sarrasin, voir ses principales caractéristiques ainsi que ses vertus pour la santé.

D’où provient le miel de sarrasin ?

Vous avez sans doute remarqué que tous les miels ne se ressemblent pas. Il se trouve que les caractéristiques physiques du miel (couleur, odeur, goût, texture, etc.) dépendent des plantes et/ou des fleurs retrouvées aux alentours de la ruche. Dans le cas du miel de sarrasin, vous l’aurez compris, il provient d’une (ou de plusieurs) plantation de sarrasin située aux alentours. Il fut un temps où le sarrasin se retrouvait essentiellement en Bretagne. Mais au fil des années, le sarrasin ou le blé noir commençait à être cultivé un peu partout en France.

La plante peut se développer sur un sol léger, dans une région où les températures ne sont pas trop basses, notamment entre mi-mai et début juin, au moment des semis. Elle ne peut survivre dans les régions où il fait trop froid, car elle est très sensible au gel. Elle est très appréciée par les apiculteurs, car sa floraison se déroule pile au moment où le nectar des autres plantes commence à se raréfier.

Aujourd’hui, le sarrasin ou le blé noir se retrouve surtout en Bretagne et dans les Pays de la Loire. Mais on peut aussi en retrouver dans de nombreuses autres régions, comme dans le Massif central, la Bourgogne, les Pyrénées, etc.

Les caractéristiques physiques du miel de sarrasin

Mais le miel de sarrasin est-il différent à quel point des autres miels ? On le reconnaît dans un premier temps par sa couleur, qui est d’un brun foncé avec quelques reflets roux. Ensuite, lorsqu’on sent l’odeur, on s’aperçoit qu’il est corsé, avec un mélange de terre et de bois. Une fois qu’on le fait couler, on s’aperçoit aussi que sa texture est particulièrement épaisse et crémeuse. Enfin, une fois en bouche, le miel de sarrasin nous offre un goût de réglisse qui persiste, avec un merveilleux équilibre entre l’acide et le sucre.

Par ailleurs, on vante souvent que le miel de sarrasin est un miel très pur, raison pour laquelle il serait très efficace pour la santé. La plante est assez remarquable, puisqu’elle n’a pas vraiment besoin d’être désherbée. Elle ne connaît pratiquement pas de ravageurs, n’est sujette à pratiquement aucune maladie, et n’exige que très peu d’azote. Un point très important, la plante n’a pratiquement pas besoin de pesticides et d’engrais pour sa culture. Malheureusement, les anciennes variétés, très mellifères, ont peu à peu fait place à des cultures issues de centres agronomiques, et ses vertus se sont plus ou moins estompées.

Ses vertus pour la santé

Il se trouve que le miel de sarrasin a de nombreuses vertus pour la santé. En 2007, des chercheurs du Département de Pédiatrie de l’université de Pennsylvanie ont pu affirmer que ce miel était particulièrement efficace pour soulager la toux nocturne en cas d’infection des voies respiratoires supérieures chez l’enfant. Du côté de l’Italie, des chercheurs ont aussi avancé que le miel de sarrasin était encore plus efficace que le miel de manuka au niveau de la cicatrisation des plaies superficielles. Il stimulerait beaucoup mieux l’activité des cellules de la peau dans le cadre des mécanismes de la cicatrisation.

Par ailleurs, le miel de sarrasin présenterait aussi des propriétés antibactériennes comparables à celles du miel de manuka. À part cela, il aurait de nombreuses vertus pour aider à lutter contre l’anémie, à tonifier, à reconstituer, à reminéraliser le corps. Il améliore aussi la circulation du sang, optimise le système digestif, et apporte des effets bénéfiques sur les os. C’est aussi un bon miel pour les enfants en pleine croissance, ou encore pour les femmes qui viennent d’accoucher.

Enfin, il convient de préciser que le miel de sarrasin ne contient pas de gluten. C’est pourquoi il est assez difficile de l’utiliser pour faire du pain ou des pâtes. On l’utilise souvent sur des tartines, ou pour faire du pain d’épices.

Voir les spécificités des autres miels : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *