Le miel de romarin

Le miel de romarin est de couleur blanche, très claire. A l’apogée de la civilisation romaine, il entrait dans la composition du célèbre miel de Narbonne. Il fait partie des miels rares. C’est dû au fait que même si les romarins fleurissent tout au long de l’année, il n’y en a pas beaucoup surtout depuis que les éleveurs d’ovins ne déplacent plus leurs troupeaux.

On l’utilise le plus souvent dans la composition des miels du terroir comme les miels crémeux ou les miels toutes fleurs. Le plus souvent, on le mélange avec le miel de thym. Bien que discret à l’odeur, on sent nettement le goût du romarin en bouche. C’est un miel qui se conserve bien. Il se cristallise très vite, mais les granulats sont très fins.

Vertus et bienfaits du miel de romarin

Le miel de romarin est fortement conseillé aux personnes souffrant du foie ou de la bile. Il peut être consommé au moment d’une crise, mais l’idéal est d’en prendre une petite quantité de manière quotidienne.

Ce miel aide beaucoup dans le transit intestinal et peut servir de laxatif, mais pour éviter la constipation, une dose journalière est recommandée. Cela concerne aussi les personnes qui ont des problèmes de ballonnement abdominal ou de colon.

Renfermant plusieurs oligoéléments, il convient très bien aux enfants. En plus, le goût est très subtil, ce qui le fera passer facilement auprès des enfants un peu récalcitrants. C’est aussi un excellent traitement pour les affections ORL.

Ces bienfaits sont tout à fait complémentaires avec ceux apportés par d’autres types de miel, que vous pourrez découvrir en continuant à explorer Zapiculture.

Voir les spécificités des autres miels :