Les Plantes mellifères

Il existe tant de plantes mellifères que beaucoup de gens ne connaissent pas. Elles jouent un rôle important dans la production de miel et dans l’alimentation des abeilles. En les cultivant dans votre jardin, vous pourrez attirer des insectes pollinisateurs comme les abeilles. Vous avez de nombreux choix : plantes fleuries, aromatiques, arbustes, ou fleurs sauvages. Faites un bon geste pour la biodiversité. Afin d’en connaitre davantage, voici ce qu’il faut savoir sur la plante mellifère.

Qu’est-ce qu’une plante mellifère ?

Avant de vous lancer dans l’apiculture ou bien avant de la cultiver, il est important de connaitre la définition de la plante mellifère. Il s’agit d’une plante qui attire les abeilles et les insectes butineurs, ces fleurs comportent du nectar et du pollen en masse pouvant garantir la nourriture et la reproduction des insectes.

En fait, les abeilles produisent du miel grâce au nectar, elles utilisent du pollen afin de former la gelée royale. Le nectar et le pollen servent également de nourriture pour les abeilles et les insectes butineurs tels que les papillons, les guêpes solitaires, les syrphes et les bourdons. Il faut noter que l’adjectif mellifère, caractérise ce genre de plante et il vient du mot miel.

Les plantes mellifères sont indispensables pour préserver la faune qui effectue une recherche de nectar et de pollen, visite de différentes fleurs et optimise ainsi la pollinisation. Cette dernière est directement en relation avec la reproduction des plantes et à la production des fruits et des légumes consommés quotidiennement par les humains. Le miel produit par les abeilles est aussi une ressource naturelle qu’il faut bien préserver.

Les caractéristiques de ces plantes

Les plantes mellifères qui sont à la portée des abeilles domestiques ont une caractéristique particulière qui peut s’adapter à celle des abeilles. En effet, elles disposent d’étamines qui sont parfaites pour le recueil des substances. Elles ont des stigmates servant de stockage de pollen recueilli pour les abeilles, de fleurs comme des zygomorphes et parfois des actinomorphes. En réalité, les abeilles sont bien attirées par le bleu ou le jaune.

À part sa morphologie, une plante mellifère a de la valeur puisqu’elle peut apporter aux abeilles les quatre matières premières dont elles ont besoin pour la ruche. Il s’agit du nectar qui est le premier composant du miel, du pollen indispensable pour la production de la gelée royale, de la propolis qui sert de mortier et d’anti-infectieux, et du miellat qui est un élément nécessaire pour compléter le nectar.

Prendre soin de ses plantes mellifères

Il est important de prendre soin des plantes mellifères pour assurer la survie des abeilles. Si vous avez un jardin ou de petites jardinières, sur un balcon ou un rebord de fenêtre, plantez et cultivez des plantes mellifères. De cette façon, vous contribuerez à l’équilibre des colonies et la présence des abeilles optimisera la pollinisation de vos arbres fruitiers et plantes potagères. Le plus important c’est d’éviter d’utiliser d’insecticides ou de pesticides, ces derniers sont très néfastes pour tous les insectes pollinisateurs, surtout pour les abeilles.

Les mellifères se cultivent comme toutes les autres plantes, mais cela dépend de la catégorie de la plante. La culture pourrait être alors différente pour la plante annuelle, vivace, arbustive, ou l’arbre. Ce qu’il faut savoir c’est que ces plantes ne doivent jamais être traitées lorsqu’elles sont en fleurs. Vous ne pouvez pas les pulvériser ni les épandre avec des produits chimiques. Ces derniers comportent des substances qui perturbent le cycle vital des butineuses. Ils les font dépérir et les abeilles ne reviendront plus dans la ruche, car elles sont désorientées.

Il est également interdit d’utiliser des insecticides biologiques servant à traiter les ravageurs au jardin surtout en période floraison. Ces produits ne sont pas sélectifs et ils éliminent tous les insectes y compris les abeilles. Si toutefois, un traitement est nécessaire, le mieux c’est de l’effectuer hors de la période de floraison ou le soir et assure-vous que les fleurs ne soient pas touchées.

Le bon endroit pour cultiver des plantes mellifères

Il faut du soleil pour que les floraisons de ces plantes soient plus abondantes. Aussi, les abeilles préfèrent visiter les fleurs qui sont dans les zones ensoleillées. Puisqu’il y a des plantes mellifères dans toutes les familles de plantes, vous pouvez alors en avoir chez vous selon l’espace disponible.

En effet, il est possible de les cultiver au potager. Le fenouil et l’aneth sont parfaits dans un carré aromatique. Plantez également des arbres fruitiers le long du potager ou dans un petit verger. Optez pour des pommes, des cerisiers, des pruniers, des framboisiers, des groseilliers et des cassissiers. Vous pouvez aussi cultiver des arbustes de grande taille dans les haies mélangées, les haies brise-vent, les angles de murs et de palissades. Vous aurez ainsi un magnifique jardin. Mettez en fond de massif des arbustes mellifères et faites attention aux floraisons, il faut toujours avoir une source de pollen pour les abeilles du printemps à l’automne.

Cultiver des plantes mellifères sur les façades est aussi bonne idée. Avec un lierre les grillages de clôture seront bien ornés. Pour le balcon, choisissez un mélange d’annuel et vivace. Il y a des mélanges de graines qui sont déjà prêts à semer ou à germer, cela vous facilitera bien la tâche.

Les meilleures plantes mellifères

Vous pouvez avoir toute une liste de plantes mellifères, mais pour vous alléger nous avons sélectionné les meilleures.

la pervenche

qui est une plante souvent rencontrée dans les sous-bois frais. Elle peut y créer de larges tapis à l’aide de ses tiges rampantes dotées de petites fleurs d’une couleur bleu violacé. C’est par cette particularité que la plante a pu s’appeler pervenche. La fausse roquette quant à elle est une plante issue des champs cultivés et des friches de la moitié du sud de la France. Elle est parmi les espèces extraordinaires qui fleurissent surtout en hiver. C’est une plante mellifère très appréciée.

Le Mahonia oriental

se trouve dans les rangs des arbustes ornementaux, il vient des massifs des parcs et jardins souvent négligés. Cette plante est très visible en hiver avec sa couleur jaune d’or. Vous avez aussi dans cette liste de plante mellifère le rince-bouteilles écarlate. Elle pousse dans l’hémisphère sud, plus précisément en Australie. Mais cela n’empêche pas qu’on la voit aussi dans les jardins européens. Elle est remarquable grâce à sa somptueuse floraison.

Le robinier connu sous le nom d’acacia

C’est un arbre qui peut exister partout dans le monde. De ce fait, on oublie qu’il s’agit d’une espèce plantée depuis longtemps.

L’ajonc d’Europe

est une plante difficile à toucher même si elle est dotée de rameaux ayant l’aspect d’épines acérées. Elle est toujours couverte d’une profusion de fleurs jaune d’or. La plante a une excellente odeur, elle a le même aspect que les landes sèches. Les abeilles en raffolent ! L’aulne glutineux est une plante mellifère qui est spécifique aux zones humides et aux bords des cours d’eau dans l’Europe tempérée. C’est une plante très rare, malgré cela elle reste parmi les plantes que les abeilles butinent en fin d’hivernage.

Le souci des jardins

est une magnifique plante ornementale qui a tendance à s’échapper des jardins afin de fleurir les friches et les bords de chemin. Cette plante mellifère est très intéressante durant sa période de floraison qui est vraiment longue. La liste de plante mellifère n’est pas encore terminée, il y a également la bruyère cendrée. Elle fleurit durant tout l’été et une bonne partie de l’automne. Les plus connues des espèces de bruyère ont une caractéristique de landes, de clairières, de bois clairs avec de petites fleurs roses en clochette. Il s’agit d’une excellente plante mellifère de fin de saison.

la salicaire

Cette plante mellifère est embellie de hautes et denses grappes de fleurs rouge carmin. Elle se trouve dans les berges des cours d’eau, les fossés, les prairies marécageuses et autres zones humides. Elle dispose d’un parfait potentiel nectarifère. La bourrache fait également partie des meilleures plantes mellifères. Elle constitue une plante bien reconnue en Europe souvent trouvée dans les jardins. Les humains l’adorent puisqu’elle est ornée de ravissantes fleurs bleues décoratives. Mais ce n’est pas seulement les Hommes qui l’aiment, les abeilles aussi l’apprécient fortement.

Le coquelicot

est une plante qui existait en Néolithique avec les céréales. Il est remarquable avec ses taches rouges. On le voit souvent dans les champs, jachères et bords de chemins. Les abeilles le visitent vivement en raison de son pollen qui est très attirant. L’hellébore noir ou rose de Noël est une plante rare qui peut être cultivée en horticulture. Elle est utilisée pour démarrer des colonies en sortie d’hiver. Le tussilage fait partie des plantes discrètes, et on peut le trouver dans toute la France. Cette plante peut produire du pollen et du nectar durant la période de redémarrage des colonies.

Le buis

est une plante très mellifère, il se répand dans toutes les régions puisqu’il est utilisé en horticole. Et l’aphylianthes de Montpellier est une plante de la méditerranée dotée de magnifiques fleurs bleues qui ne s’ouvrent que la journée, elles donnent de la couleur aux garrigues au printemps. Les abeilles aiment bien les visiter. La badasse aussi appelée dorycnie s’agit d’une plante méditerranéenne. Au printemps, elle recouvre les garrigues de plusieurs taches blanches, c’est pourquoi les abeilles préfèrent la butiner.

L’épilobe en épis

Il est très nombreux dans les lisières forestières. Il est utile pour la production de miels multifloraux et parfois il peut fournir un miel monofloral très apprécié surtout par les Québécois. Vient ensuite l’inule visqueuse qui est une plante des régions méditerranéennes souvent utilisées en médecine traditionnelle. Elle procure en fin de saison une grande quantité de nectar et de pollen.

Le sophora du Japon

est aussi une des meilleures mellifères. Son origine est en Chine, c’est un arbre implanté dans les parcs et jardins. Cet arbre d’une grande importance permet en été d’avoir une floraison dense. Le laurier-tin est un arbuste qui se développe naturellement dans les garrigues du sud de la France et presque dans tous les jardins. Dans son lieu de plantation naturel, sa floraison apporte de la nourriture pour la ruche en début de saison. L’arbousier commun est classé parmi les arbustes emblématiques du maquis méditerranéen. Il est constitué de grappes de fleurs en clochettes blanches et de baies rouge-orangé mélangées avec le vert des feuilles.

Le perce-neige

constitue un signe qui montre que le printemps va arriver. Il est très attirant avec ses corolles blanc pur. Et vous trouverez l’amandier dans les côtes de l’olivier, c’est un arbre emblématique du pourtour méditerranéen où il a été cultivé depuis longtemps. En début du mois de mars, il donne une parfaite floraison blanc-rosé. Il y a également les cistes qui fleurissent au printemps. En cette période, on remarque alors sur le pourtour méditerranéen des garrigues et des maquis égayés par la magnifique floraison des cistes. Ces derniers sont visités régulièrement par les abeilles.

Les aubépines

Au mois de mai, une bonne partie de la France assiste à la floraison des aubépines qui poussent dans les haies et lisières. Cette plante mellifère est dotée d’un doux parfum qui attire facilement des abeilles. La sauge des prés est une plante aromatique qui peut se trouve dans les pelouses calcaires et prairies de fauche. Elle embellit les lieux en été avec ses hautes hampes florales de couleur bleu violacé. Les lavandes sont des plantes évocatrices avec un bon parfum et une couleur vibrante. Ils représentent un symbole de la flore provençale en été.

La calune

est une plante familière qui englobe landes et sous-bois acides. Elle fleurit en été. On la confond parfois avec les bruyères puisqu’ils sont de la même famille. Par contre, on ne trouve du noisetier qu’en automne. Ainsi, des chatons apparaissent sur les branches des noisettes. Il s’agit de petites grappes pendantes de fleurs. Ces chatons éclosent au début de l’année et fournissent d’énormes quantités de pollen jaune d’or qui sont utiles pour le démarrage du couvain. Une des plantes mellifères préférées des abeilles : le lierre rampant. Il se fixe sur les arbres, les vieux murs et le sol des sous-bois.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *